« Une volonté de vie, une quête de sens et une attention à l’autre absolument époustouflantes »

Avant que la crise sanitaire ne bloque le pays entier, Laetitia, étudiante en troisième année de Bachelor, effectuait son stage à Genac, près d’Angoulême, dans un foyer de l’association du Village Saint Joseph. Particulièrement heureuse de cette expérience solidaire, elle a accepté de nous la raconter.

« Une volonté vie, une quête sens une attention l’autre absolument époustouflantes »
Laetitia Guaquière

« L’association du Village Saint Joseph est une association chrétienne qui accueille des adultes marqués par des blessures infligées par la vie (blessures morales, spirituelles, psychologiques, affectives, sociales, familiales, professionnelles…). J’ai choisi de faire mon stage dans cette association pour deux raisons principales. D’abord, parce que les visées du Village Saint-Joseph rejoignaient bien mon projet professionnel tant pour le public accueilli que pour la vie communautaire et la spiritualité vécues en son sein. Je suis ainsi particulièrement touchée par ce principe d’action du Village Saint-Joseph : « Accueillir la personne en prenant en compte toutes ses dimensions, en lui donnant une aide matérielle, mais aussi affective et spirituelle, en l’aidant à se remettre debout ». Par ailleurs, le foyer de Genac avait ouvert ses portes très récemment (en septembre 2019) et, donc, participer à l’émergence d’une structure me paraissait être très formateur (je n’ai pas été déçue !).

Sur place, ma première mission a été le « vivre avec » en participant pleinement à la vie communautaire, notamment au travers des temps d’ateliers et le partage des repas. Par la suite, j’ai pu mener des projets de communication que ce soit sur les réseaux sociaux, par des prises de parole ou la création d’affiches pour promouvoir les événements du foyer. J’ai aussi eu la chance d’animer des ateliers, de créer des documents administratifs, d’animer la réunion hebdomadaire des résidents. Ce stage s’est révélé une expérience très riche compte-tenu de la diversité de missions confiées : moi qui adore les défis et apprendre « en live », j’ai été comblée et bien accompagnée !

Les deux mois de stage m’ont énormément appris à la fois humainement, professionnellement et spirituellement. J’ai rencontré des personnes avec une volonté de vie, une quête de sens et une attention à l’autre absolument époustouflantes. Chacun de leur témoignage restera, pour moi, une précieuse leçon de vie, de persévérance et d’espérance. Cette association propose une toute autre façon de penser la famille, basée sur la fraternité et l’accueil de l’autre dans sa toute son unicité. La cohabitation entre tous les habitants du foyer m’a coupé le souffle tellement la bonne entente régnait ! Même la vaisselle était un grand moment de joie, de rires et … parfois de bataille de mousse !

J’ai aussi trouvé une très grande cohérence dans la manière dont était vécue la foi chrétienne au sein de l’association. Cette foi constitue vraiment la colonne vertébrale des journées mais de façon très respectueuse pour ceux qui ne la partagent pas. Chacun est pleinement libre de participer aux différents temps spirituels proposés.

Ce mois de juin, avec six autres étudiants de Graines en Vie (l’association étudiante de l’école, NDLR), nous allons réaliser une mission de solidarité au Village Saint Joseph pendant trois semaines. A l’origine, notre classe devait partir sur deux projets de solidarité internationaux (en Inde et au Liban). La crise sanitaire a mis un terme à ces beaux projets et voilà qu’un projet de partenariat avec le foyer s’est mis en place. Que du bonheur ! J’ai hâte d’y retourner ! »

« Une volonté vie, une quête sens une attention l’autre absolument époustouflantes »
Les résidents du Village Saint Joseph de Genac fêtent Mardi Gras.