« J’ai pu apporter des éléments de réponse à toutes les questions qui autrefois me paralysaient. »

Que deviennent-ils ? La parole aux anciens.

« J’ai apporter des éléments réponse toutes les questions qui autrefois paralysaient. »
Samuel Heinry

Ancien du Parcours Tremplin (promo 2014), Samuel Heinry est aujourd’hui infirmier. Six ans après son passage à l’IFF Europe, nous l’avons retrouvé. Interview.

Qu’est-ce qui t’a conduit à poursuivre la formation Tremplin en 2014 ?

J’étais à l’époque en deuxième année d’école d’infirmier avec la sensation d’être dans une formation qui ne me correspondait plus. J’avais de plus en plus de difficultés à me projeter dans ce choix de carrière. J’étais donc en plein questionnement tant sur ma profession que sur le sens qu’elle revêtait au quotidien. Pour répondre à ces questionnements, j’ai eu l’opportunité de suspendre cette formation pendant un an. Il m’a paru alors judicieux de suivre le parcours Tremplin afin de répondre aux interrogations qui me bloquaient.

Qu’est-ce que cette formation t’a apporté sur le plan humain, intellectuel ou professionnel, voire spirituel ? Ton année à l’IFF Europe t’a-t-elle aidée ? 

Tremplin m’a permis de me retrouver avec des personnes qui, à leur manière, étaient également dans des questionnements. Ce fut un premier soulagement de constater que je n’étais pas seul dans ce processus. Au travers des différentes sessions proposées, j’ai pu apporter des éléments de réponse à toutes les questions qui autrefois me paralysaient. J’ai initié un vrai travail d’introspection sur moi, en partie à travers le groupe et, plus personnellement, dans les stages et à l’étranger. J’ai eu l’occasion de mettre en relief ce que je voulais et ce que je ne voulais pas dans mon quotidien (dans ma vie personnelle comme dans ma vie professionnelle), et surtout de trouver quels moyens déployer pour ancrer et vivre pleinement mes valeurs. Cette demi-année au sein de l’IFF Europe m’a permis de redonner du sens à mon quotidien. Cette formation m’a donné les outils nécessaires pour affronter les moments de doutes qui peuvent nous assaillir tout au long de notre parcours professionnel ou personnel. Elle m’a appris concrètement à convertir l’échec en une expérience qui devient un support pour mieux préparer et vivre le futur.

« Un gros lâcher-prise qui amena beaucoup de rires et de joie »

Le parcours Tremplin a donc été un vrai tremplin dans ta vie ?

Complètement ! Il m’a permis de me révéler pleinement. Tout ce que j’ai pu initier durant cette formation m’a servi de base pour la suite. Base qu’il a fallu continuer d’investir une fois sorti du cadre de l’école.

Quelle est ton meilleur souvenir de ton passage à l’IFF Europe ? 

J’’ai en souvenir une session « Osez vivre » qui reste marquante encore aujourd’hui. Il s’agissait de mini scènes d’improvisation en solo (ou à plusieurs), mais aussi simplement de laisser son corps occuper l’espace au gré des musiques. Ce fut un gros lâcher-prise qui amena beaucoup de rires, de joie et de moments de qualité remplis de vérité.

Que deviens-tu ? 

Après l’IFF Europe, j’ai réintégré ma formation en soins infirmier. Le bagage que j’ai assimilé à IFF Europe m’a servi de support et m’as permis de redonner du sens à cette profession. Je me suis senti beaucoup plus en confiance vis à vis de mon projet professionnel et j’ai pu avancer sereinement dans l’établissement de mon identité professionnelle. Je travaille aujourd’hui dans un hôpital. Et même si certaines situations de soins sont parfois encore difficiles, je ne suis plus envahi par l’incertitude. Je sais désormais quelles ressources mobiliser, quelles actions mettre en place pour désamorcer une situation ou cheminer à travers elle.

Quels conseils pourrais-tu donner aux étudiants de l’IFF Europe ?

Je n’ai pas de conseil particulier à soumettre, sauf peut-être celui d’être présent à ce qu’on vit, d’être acteur et à l’initiative dans son quotidien et de lui donner du sens. Je dirais aussi et surtout : « Lâchez prise, prenez du plaisir et amusez-vous ! »