Edito d’Agnès Teynié, directrice de l’IFF Europe, Novembre 2020

« Pour que nos sociétés restent vivantes, il est indispensable que les biens circulent, comme le sang dans un corps humain. »

Edito dAgnès Teynié, directrice lIFF Europe, Novembre 2020
Agnès Teynié, directrice de l’IFF Europe

Drôle de temps que nous vivons … Inimaginable il y a encore un an, nous sommes projetés dans un nouvel espace-temps, celui du confinement. Le confinement semble être a priori synonyme de repli sur soi, chez soi.  Et c’est vrai que nombreux sont ceux qui sont vraiment éprouvés en ces temps, par la solitude, par le manque d’activité, par la maladie, par l’impact sur son travail, par la peur pour l’avenir…

Au milieu de ces souffrances que l’on entend de plus en plus, j’entends aussi de plus en plus monter les voix d’un appel à une radicale solidarité. Quelques exemples qui me marquent ces jours-ci.

Olivier Demaegdt, un de nos intervenants, publiait sur Facebook une vidéo dans laquelle il disait : « Je crois qu’il va falloir que l’on donne ». Pour que nos sociétés restent vivantes, il est indispensable que les biens circulent, comme le sang dans un corps humain. Se replier sur sa peur, et s’assurer ses arrières est un réflexe très naturel, mais le collectif ne tient que si les biens circulent, que si nous sommes en relation. Je suis émerveillée de l’inventivité mise en place pour soutenir les commerces locaux, et le désir de plus en plus de monde de faire vivre une économie de proximité.

Nous sommes très en lien avec la Ressourcerie des Biscottes, fondée par Benoît Akkaoui un autre intervenant de l’école. La Ressourcerie emploie plus de 60 personnes, dont 52 en retour à l’emploi. Ils font un travail magnifique de formation et de développement des compétences pour permettre un rebond dans une autre entreprise. Deux confinements les mettent en grande difficulté, et un appel au don pour reconstituer leur trésorerie est en cours. La solidarité se met en place autour de ce projet solidaire, signe que beaucoup tiennent à ce projet. (pour les aider : https://www.okpal.com/ressourcerie-des-biscottes/#/)

C’est pourquoi également, à l’IFF Europe, nous continuons de soutenir tous les projets solidaires au service desquels les étudiants s’engagent. Que ce soit dans leurs stages (une centaine de stages de 1 à 6 mois dans des structures solidaires), ou à travers l’association Graines en Vie (12 projets en partenariat). Ce sont autant d’occasion de sortir de son quant à soi, pour s’éprouver au contact de l’autre, de donner de soi et de donner sens à sa vie.